un Centre Dramatique National à Ivry et pour le Val-de-Marne

Le Théâtre des Quartiers d’Ivry fait partie du réseau des Centres Dramatiques Nationaux (CDN), label du Ministère de la culture. Sa particularité est d’être dirigé par un·e ou des artistes dont le projet est choisi par un collège réunissant l’État et les collectivités territoriales. La nomination revient au Ministre de la culture.

Les CDN (38 sur tout le territoire national), sont des outils majeurs et structurants de la politique de décentralisation culturelle au service de la création contemporaine et de l’émergence théâtrale dans les régions.

Lieux de référence nationale et internationale, ils développent des projets artistiques qui peuvent embrasser toutes les disciplines des arts vivants (théâtre, danse, musique, cirque…) autour de missions d’écriture, de création, de diffusion, de formation, etc. Espaces d’ancrage, de permanence et d’action des artistes sur un territoire en dialogue avec les citoyen·ne·s, ils sont également des lieux privilégiés d’accès des publics au spectacle vivant.

Fondé en 1972 par Antoine Vitez à Ivry-sur-Seine pour investir des lieux non théâtraux dans les quartiers de la ville, le Théâtre des Quartiers d’Ivry a ensuite été dirigé par Philippe Adrien (1981 à 1984), Catherine Dasté (1985 à 1992) et le duo Adel Hakim (qui nous a quitté en 2017) et Élisabeth Chailloux (1992 à 2018). Depuis janvier 2019, il est dirigé par Jean-Pierre Baro.

Après un projet de préfiguration de treize années, le Théâtre des Quartiers d’Ivry est devenu Centre Dramatique National du Val-de-Marne au moment de son entrée à la Manufacture des Œillets, au dernier semestre 2016, où il a rejoint deux institutions déjà installées : l’EPSAA, l’École d’arts graphiques de la Ville de Paris, et le Centre d’art contemporain d’Ivry, le Crédac. À leurs côtés, il participe à faire de la Manufacture des Œillets un pôle culturel important de la ville d’Ivry-sur-Seine et de l’ensemble du territoire francilien.