Les spectacles / Programmation

Frappées par la rencontre entre la réalisatrice Carole Roussopoulos et l’actrice Delphine Seyrig, Marie Rémond et Caroline Arrouas se sont emparées de leur récit afin de mettre en résonance leur combat des années 70 pour l’émancipation des femmes avec celui de notre époque.

À l’origine de l’amitié entre Carole Roussopoulos et Delphine Seyrig, il y a l’apparition de la caméra vidéo portative. Cet outil facile à manier se révèle un instrument de libération au service de la cause féminine. Ensemble, elles réalisent les films Miso et Maso vont en bateau et S.C.U.M. Leur histoire fait l’objet d’un documentaire, Delphine et Carole, insoumuses, point de départ du travail de Marie Rémond et Caroline Arrouas. Ce spectacle met en lumière les actions et les prises de paroles de ces deux féministes qui font écho au mouvement des droits des femmes aujourd’hui. Un hommage à l’énergie, l’humour, la fantaisie et la colère de ces deux femmes.

En partenariat avec le CENTQUATRE-PARIS.

Parcours Femmes, à pleine voix en partenariat avec le Théâtre Antoine Vitez – Scène d’Ivry.

>

Une création de Marie Rémond et Caroline Arrouas • Sur une idée de Marie Rémond, d’après « Delphine et Carole, insoumuses », un documentaire réalisé par Callisto Mc Nulty • Avec Marie Rémond et Caroline Arrouas • Scénographie Clémence Delille • Costumes Marie La Rocca • Création son Margaux Robin • Création lumière Thomas Cottereau 

Production Comédie – CDN de Reims • Coproduction ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Théâtre Dijon Bourgogne – CDN, Théâtre des Quartiers d’Ivry – CDN du Val-de-Marne • Avec le soutien du CENTQUATRE-PARIS. Avec la participation du Jeune Théâtre National • © Simon Gosselin

Réservez vos places !

  • lieuLe Lanterneau
    Durée estimée 1h20
    Tarifs de 7 à 24 euros
  • jeu.  19.01  20h00
  • ven.  20.01  20h00
  • sam.  21.01  18h00
  • dim.  22.01  16h00
  • mar.  24.01  20h00
  • mer.  25.01  20h00
  • jeu.  26.01  20h00
  • ven.  27.01  20h00

Sceneweb.fr • Caroline Châtelet

Delphine et Carole ne laisse pas indifférent. Par sa démarche, son désir aussi sensible que pensé, nécessaire qu’articulé, de transmettre la parole et le parcours de ces deux femmes. (...) La mise en scène donne chair et corps à l’ensemble.

Lire l'article

Médiapart • Jean-Pierre Thibaudat

C'est vif, piquant, drôle comme les perruques que portent les actrices, un spectacle virevoltant de finesse et d'à propos avec la caméra portapak comme complice et témoin.

Lire l'article

L'Hebdo du vendredi • Agathe Cèbe

La parole se libère, l’émancipation choisit sa voie et ses voix, et Carole rencontre Delphine Seyring, actrice reconnue, qui saisit aussi l’usage subversif de cette caméra.

Lire l'article

Théâtral magazine • Nathalie Simon

Disparues aujourd’hui, Delphine Seyrig et Carole Roussopoulos renaissent sur scène avec leurs coups de gueule et leurs rêves de changer le monde. Comme leurs modèles, Marie Rémond et Caroline Arrouas se complètent. Incarnant avec une vérité criante deux figures d’exception. Le tour de force des deux interprètes est de parvenir à communiquer leur énergie et leurs envies, à l’époque d’une ambition sans bornes, en particulier aux lycéens. Quelles femmes !

Lire l'article